Doctor's Review: Medicine on the Move

July 24, 2017
Bookmark and Share

Le coût élevé de la dépression non traitée

De 2014 à 2041 : des chiffres qui parlent

Selon le Centre for Addiction and Mental Health, établi à Toronto, la maladie mentale coûte à l’économie canadienne environ 51 milliards de dollars par année. L’Association canadienne pour la santé mentale indique que l’employé qui s’absente du travail en raison d’une dépression coûte en moyenne 18 000 $ à son employeur. Elle souligne aussi que seulement 43 % des personnes dépressives se font soigner et que la plupart de ces dernières réussissent à mener une vie enrichissante et productive.

En 2014, 2 346 244 Canadiens (7,8 % de la population) âgés de 12 ans et plus ont indiqué avoir reçu un diagnostic de dépression ou de trouble de l’humeur associé, la dépression étant le trouble le plus répandu1,2. Selon la Commission de la santé mentale du Canada, ce nombre devrait augmenter de 22,5 % d’ici 2041.

Troubles de l'humeur par sexe et par province/territoire1


Canada
2014 Moyenne 7.8% / Femmes 9.6% / Hommes 6.0%
2041 Femmes 11.8% / Hommes 7.4%


Terre-Neuve-et-Labrador
2014 Moyenne 6.6% / Femmes 8.5% / Hommes 4.7%
2041 Femmes 10.4% / Hommes 5.8%


Île-du-Prince-Édouard
2014 Moyenne 9.3% / Femmes 13.0% / Hommes 5.3%
2041 Femmes 15.9% / Hommes 6.5%


Nouvelle-Écosse
2014 Moyenne 11.0% / Femmes 14.8% / Hommes 6.9%
2041 Femmes 9.6% / Hommes 6.0%


Nouveau-Brunswick
2014 Moyenne 10.4% / Femmes 13.5% / Hommes 7.2%
2041 Femmes 16.5% / Hommes 8.8%


Québec
2014 Moyenne 5.1% / Femmes 6.1% / Hommes 4.1%
2041 Femmes 7.5% / Hommes 5.0%


Ontario
2014 Moyenne 8.4% / Femmes 10.2% / Hommes 6.6%
2041 Femmes 12.5% / Hommes 8.1%


Manitoba
2014 Moyenne 7.5% / Femmes 9.3% / Hommes 5.7%
2041 Femmes 11.4% / Hommes 7.0%


Saskatchewan
2014 Moyenne 8.1% / Femmes 11.6% / Hommes 4.6%
2041 Femmes 14.2% / Hommes 5.6%


Alberta
2014 Moyenne 8.9% / Femmes 11.6% / Hommes 6.2%
2041 Femmes 14.2% / Hommes 7.6%


Colombie-Britannique
2014 Moyenne 8.8% / Femmes 10.2% / Hommes 7.4%
2041 Femmes 12.5% / Hommes 9.1%


Yukon
2014 Moyenne 8.7% / Femmes 11.3% / Hommes 6.2%
2041 Femmes 13.8% / Hommes 7.6%


Territoire du Nord-Ouest
2014 Moyenne 7.7% / Females 8.7% / Hommes 6.8%
2041 Femmes 9.6% / Hommes 6.0%


Nunavut N/A


Fait référence aux Canadiens âgés de 12 et plus ayant reçu d’un professionnel de la santé un diagnostic de trouble de l’humeur.

Les citadins à faible revenu affichent le taux de dépression le plus élevé3,4,5

La dépression est plus répandue chez les citadins* et les personnes à faible revenu. Elle est nettement moins fréquente chez les nouveaux immigrants.


Citadins Moyenne 9,17 % / Femmes 11,44 % / Hommes 6,82 %
Immigrants récents Moyenne 5,24 % / Femmes 6,64 % / Hommes 3,87 %
Personnes à faible revenu Moyenne 14,52 % / Femmes 17,07 % / Hommes 10,79 %
*81 % de la population. Recensement de 2011

Effet de la dépression sur les capacités

Échelle : 0 (aucun effet) à 10 (effet très grave)13


Vie au travail 4,5
Relations interpersonnelles 4,8
Responsabilités à la maison 5
Vie sociale 6

Le coût élevé de l’absentéisme

L’absentéisme et le présentéisme associés à : la dépression, la dépression chronique, le trouble bipolaire, le trouble d’anxiété sociale, le trouble panique et l’agoraphobie coûtent à l’économie canadienne 20,7 milliards de dollars par année. D’ici 2030, ces coûts devraient atteindre 29,1 milliards. Deux employés sur trois qui retournent au travail après une absence due à la dépression ont des problèmes de concentration et de mémoire ainsi que de la difficulté à prendre des décisions et à accomplir des tâches, même s’ils ne sont plus dépressifs13.

Stratégies d’adaptation néfastes14

Souhaiter que la situation disparaisse Personne dépressive 85 % / Personne non dépressive 70 %
Fumer, boire, dormir, se droguer pour fonctionner au quotidien Personne dépressive 80 % / Personne non dépressive 55 %
Se blâmer Personne dépressive 70 % / Personne non dépressive 45 %
Éviter la compagnie des gens Personne dépressive 65 % / Personne non dépressive 25 %

La dépression double le risque d’abus d’alcool

Le taux d’abus d’alcool et de dépendance à l’alcool chez les personnes ayant reçu un diagnostic de dépression majeure il y a au moins 12 mois était de 12,3 %, contre 6,9 % dans la population générale12.

Le coût élevé du suicide

La dépression est la maladie la plus répandue chez les personnes qui se suicident, et environ 60 % de ces dernières en souffrent. Le suicide coûte entre 433 000 $ et 4 131 000 $ par personne, compte tenu des années potentielles de vie perdues, du niveau de revenu et des conséquences pour les survivants9,10.

Signes de rechute14

Repli social
Perte d’intérêt
Tristesse générale
Troubles du sommeil
Mépris de soi
Irritabilité
Changement dans le poids corporel
Fatigue
Cerveau embrouillé
Douleurs corporelles

This article was accurate when it was published. Please confirm rates and details directly with the companies in question.

Comments

Post a comment